Overpopulation Awareness is the website of Fondation Le Club des Dix Millions

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

Manifeste

La fondation « De Club Van Tien Miljoen » (Le club des 10 millions), ci-après la fondation, vise la conservation et l’amélioration de la qualité de vie pour tous les habitants légaux des Pays-Bas.

La fondation considère la surpopulation croissante, tant au niveau mondial que national, comme la plus grande menace pour cette qualité de vie, non seulement pour nous-mêmes, mais surtout pour les générations futures. Sans changement de politique, la catastrophe est inévitable.

Par conséquent, la fondation se propose comme but de promouvoir le retour à un niveau de population raisonnable pour les Pays-Bas, prenant en considération les normes et valeurs établies pour la vie actuelle. Notre chiffre indicatif est actuellement de 10 millions. Ceci correspond à environ 300 habitants au km². La fondation insiste sur le fait que ses activités se dérouleront dans le cadre des lois en vigueur.

La fondation s’efforcera d’atteindre ses objectifs par la promotion du sens de la responsabilité, tant individuelle que collective, envers la nécessaire diminution du chiffre de la population.

La fondation reconnaît que la solution du problème de la surpopulation implique entre autres aussi une approche à l’échelle mondiale. Au niveau international, elle collaborera, là où c’est possible, avec des fondations visant les mêmes objectifs qu’elle.

Argumentation

Le manifeste de la fondation s’appuie sur les arguments suivants : 

  1. Le nombre d’habitants aux Pays-Bas est actuellement de presque 15,5 millions et s’accroît encore. Chaque individu a le droit d’avoir des enfants. C’est un des Droits de l’Homme. Toutefois, il y a encore trop de mobiles qui poussent à avoir des enfants sans que la survivance de la race humaine ou l’intérêt de l’enfant soient les éléments prépondérants. Il s’agit, par exemple, de raisons politiques, religieuses ou financières, ou d’une pression sociale et psychologique. De telles raisons ne justifient pas la procréation d’enfants au prix de l’intérêt général. Les problèmes découlant du vieillissement de la population sont souvent invoqués comme argument contre la limitation du nombre de naissances. Or ces problèmes ne sont pas résolus par la croissance de la population, mais ils sont repoussés vers les générations futures. Aux Pays-Bas, les moyens de maîtriser la fécondité existent en suffisance, mais chacun n’est pas libre de les utiliser.
  2. La qualité de vie humaine exige des espaces suffisants pour le développement naturel des autres formes de vie. Dans notre pays, l’homme accapare trop d’espace au détriment de la flore et de la faune, c’est-à-dire de la nature sauvage. L’environnement humain et la nature sauvage constituent trop souvent des conceptions antagonistes. La qualité de vie humaine n’est garantie qu’à condition que cette vie se déroule en harmonie avec la nature sauvage.
  3. La croissance de la population est une des causes de l’allongement des files d’automobiles et de l’engorgement des aéroports. Les extensions des routes et des aéroports, nécessaires pour résoudre ces problèmes, continuent de dévorer les espaces résidentiels et ceux encore occupés par la faune et la flore. Ces extensions ont en outre pour conséquence la pollution croissante de l’environnement par les produits chimiques et le bruit.
  4. La croissance continue de la population provoque un agrandissement d’échelle comportant nombre d’effets secondaires néfastes, comme l’intensification des transports de marchandises, des dégâts à l’environnement et des problèmes avec les déchets.
  5. Le bien-être, la sécurité publique et les possibilités d’épanouissement personnel sont de plus en plus menacés par la concentration des hommes et le stress qui en découle. La pression exercée par la densité de la population engendre généralement des tendances racistes et agressives. L’existence d’un espace suffisant pour chaque être vivant contribue par contre à la tolérance mutuelle.
  6. L'échelle réduite et la convivialité de communautés, comme celles des villages et des petites villes, disparaissent au profit de constructions résidentielles énormes et de l’infrastructure y afférente. C’est ainsi que l’agriculture et les paysages disparaissent ou sont irrémédiablement atteints.
  7. Plus il y a d’hommes, plus vite les ressources naturelles s’épuisent. Leur consommation dépend directement et indirectement (entre autres pour la production de biens de consommation et pour les transports) du nombre des utilisateurs. La modération de la consommation est nécessaire à l' égard des générations futures.

But principal

L'objectif principal de la fondation est de promouvoir la réduction de la population des Pays-Bas, à long terme, à un chiffre raisonnable, tout en respectant les normes et valeurs établies pour la vie actuelle. Pour la fondation, le chiffre à viser est actuellement de 10 millions.

Buts secondaires

Les arguments présentés ci-dessus démontrent que la qualité de vie aux Pays-Bas ne peut être améliorée uniquement par la limitation du chiffre de la population. D’autres mesures s’avèrent appropriées ou nécessaires. La fondation a comme objectif principal la promotion de la qualité de vie par la voie de la limitation du nombre de personnes. Ceci n’exclut pas que d’autres buts puissent être poursuivis comme buts secondaires. L’objectif principal ne pourra être atteint qu’après plusieurs générations. C’est également pour cette raison qu’il est souhaitable de poursuivre dès maintenant les buts secondaires.

Quoique la surpopulation présente une des plus grandes menaces qui pèsent sur la qualité de vie, la fondation est consciente du fait que cette qualité n’est pas automatiquement garantie par la diminution du nombre de personnes. C’est ainsi que, même avec un nombre raisonnable d’habitants, l’optimalisation de la qualité de vie aux Pays-Bas nécessitera une attention soutenue et un effort considérable. Nous ne devons pas attendre que ce niveau soit atteint pour consacrer cette attention et cet effort aux problèmes qui se posent.

Les objectifs secondaires seront d’abord poursuivis en encourageant les organisations qui œuvrent dans ces domaines et en leur témoignant notre sympathie.

Actuellement, la fondation se fixe les buts secondaires suivants :

  • Réaménagement du territoire néerlandais de façon à ce qu’une portion suffisante et d’un seul tenant devienne disponible pour l’épanouissement naturel de la faune et la flore et pour une utilisation non agressive par l’homme.
  • La restitution à la nature des territoires qui deviendront disponibles à la suite de la diminution de la population humaine est une première exigence.

Conditions à respecter

Toutes les activités de la fondation doivent viser la réalisation des objectifs formulés plus haut et doivent respecter les conditions suivantes :

  • Les normes et les valeurs établies pour la vie actuelle doivent être respectées.
  • Les mesures à caractère coercitif doivent être évitées autant que possible.
  • Les mesures qui peuvent mener à une forme de racisme ou de discrimination ne seront ni proposées ni soutenues.
  • La limitation des naissances aux Pays-Bas se réalisera, autant que possible, à un même rythme chez toutes les minorités ethniques, les adhérents de toutes les convictions philosophiques et autres communautés à caractère distinctif.

Stratégie

La fondation s’efforcera d’atteindre son objectif principal en promouvant le processus de prise de conscience de la menace que représente la surpopulation et par l’approfondissement de la notion de responsabilité, à la fois individuelle et collective, vis-à-vis de la diminution nécessaire du chiffre de la population.

 Tout en assurant l’information d’une partie aussi importante que possible de la population sur les buts de la fondation, la promotion de la responsabilité individuelle sera orientée vers des groupes qui restent à déterminer. Les femmes et leurs partenaires qui pourraient avoir des enfants dans les années à venir constituent de prime abord le groupe le plus important à toucher. La promotion de la responsabilité collective sera orientée vers les autorités et les institutions, parmi lesquelles les communautés de croyants et les partis politiques. Dans ce domaine aussi, les groupes cibles doivent être déterminés.

La fondation collaborera de façon optimale avec les autres organisations qui poursuivent totalement ou partiellement son objectif principal et qui respectent les mêmes conditions limitatives.

L’accroissement de la population aux Pays-Bas est en partie dû à l’immigration en provenance des pays « en voie de développement ». Les problèmes de ces pays n’en sont cependant pas résolus pour autant. La limitation des naissances et la promotion du bien-être sur place peuvent atténuer la tendance à émigrer. Le problème des illégaux pourrait être résolu de la même façon. Il est évident que l’aide au développement doit être associée à une politique active de limitation des naissances.

Le respect des Droits de l’Homme ajoute une dimension supplémentaire à cette façon d’attaquer le problème. Les réfugiés peuvent, en principe, être aidés plus efficacement et de façon plus adaptée à leur mode de vie dans leur région d’origine. Les sommes dépensées aux Pays-Bas pour l’accueil et l’entretien des réfugiés représentent souvent un pouvoir d’achat bien plus important dans leur région d’origine.

Les Pays-Bas sont l’un des pays les plus densément peuplés du monde. Vis-à-vis des pays en voie de développement, l’association d'idées mentionnée plus haut de l’aide au développement et de la limitation des naissances ne peut être défendue de façon crédible si une politique vigoureuse de limitation de la population n’est pas également menée aux Pays-Bas.

Sujets abordés par la stratégie visant les individus

Ceux-ci doivent être établis après détermination des groupes sélectionnés.

Quelques possibilités :

  • Motifs qui poussent les individus à procréer.
  • Nécessité et possibilités du planning familial.
  • Acceptation des pratiques anticonceptionnelles, notamment pour et par l’homme.

 Sujets abordés par la stratégie visant la collectivité

Ceux-ci devront aussi être choisis après détermination des groupes sélectionnés. Ci-dessous, quelques exemples. Ceux-ci doivent être perçus comme propositions de la fondation aux autorités et institutions telles que les partis politiques et les confessions religieuses. 

  • Introduction d’une politique active par les autorités, par exemple, en ce qui concerne les allocations familiales et campagne d’information sur la limitation du nombre d’habitants aux Pays-Bas.
  • Adaptation de la réglementation concernant les allocations familiales.
    Pour les futures mères, les allocations devraient être supprimées après le deuxième enfant, tout comme la progression de l’allocation entre le premier et le deuxième enfant.
  • Le maintien et la nouvelle répartition du montant de ces allocations dans l’optique de l’optimalisation des chances de développement des enfants, et cela grâce à la politique de limitation du chiffre de la population, constituent par conséquent l’idée de base et non l’économie des dépenses.
  • Coordination de l'aide au développement avec l’existence d’une politique active de limitation des naissances, mais aussi au respect des Droits de l’Homme. Utiliser les montants consacrés à l’aide humanitaire pour l’accueil des réfugiés dans leur région d’origine.
  • La présence d’un groupe de personnes résidant illégalement aux Pays-Bas et profitant partiellement des systèmes sociaux et d’enseignement sape toute politique de limitation de la population.
  • La construction d’habitations aux dépens des espaces naturels devrait être interdite.

Sujets faisant l'objet d'une stratégie au niveau international

  • Un exemple réalisable d’une action au niveau international serait la collaboration avec des mouvements similaires à l’étranger et, si possible, l’aide à leur formation, si elle devait s’avérer nécessaire.
  • Tout comme pour la stratégie orientée vers la collectivité :
  • Association de l’aide au développement avec l’existence d’une politique active de limitation des naissances respectueuse des Droits de l’Homme.
  • Utilisation des montants destinés à l’aide humanitaire en priorité pour l’accueil des réfugiés dans leur région d’origine. 

2009

World population

earth Manifeste - Stichting de Club van Tien Miljoen